.

LES MUSICIENS

.

Grâce à Agnès, mon épouse, il y a toujours de la musique classique chez nous,écoutée avec ampleur...

C'est peu dire que l'harmonie emplit l' espace  et on oublie très vite qu'il s'agit de musique "retransmise".  

Par contre, lors d'un  concert,  souvent quelque chose d'incongru s' introduit entre l'immatérialité du son et la vue de ceux qui le produisent.         

Comment se fait-il que la musique du divin Mozart puisse émaner de ce Flûtiste  qui se gratte le nez pendant les poses ou de ces deux Violons qui se racontent leur dernier "gueuleton" ?

Ce décalage drôlatique entre acteurs et auditeurs m'a inspiré de nombreux dessins regroupés dans une exposition lors de journées "portes ouvertes" des Ateliers du VIème à Paris

La mouche

Le petit Mozart